Une plante hallucinogène, c'est quoi ?

Publié le par Eokoko

436403802 small



Pour un bon commencement, je me dois de citer cette phrase de Paracelse (fin du XVème jusqu'au milieu du XVIème siècle) qui se dispense de toute explication :

 

"Il y a du poison dans toute chose et il n'est rien sans poison. Qu'une chose devienne poison ou pas ne dépend que de la dose."

 

D'accord une petite explication rapide, tout ce qui est pris avec excès est dangereux, en large exemple, si on mange trop (donc avec excès) cela peut s'avérer dangereux pour l'organisme.

 

Toxique ?

 

Oui, beaucoup de plantes sont toxiques, d'ailleurs, étymologiquement "toxique" vient du grec τοξιϰόν (toxikon) dérivé de τόξον (toxon) "arc" et qui signifie "poison pour les pointes de flèches". Mais c'est justement pour cette raison que les plantes peuvent guérir ou soulager, encore une fois, tout est une question de dosage. C'est ce même dosage qui met un point d'honneur sur la différence entre le médicament, le narcotique et le poison.        

 

On parle de toxicité végétale qui provient des plantes et qui référence la plus grande partie des hallucinogènes mais aussi de toxicité animale (grenouilles, crapauds, etc.) et de toxicité chimique (LSD, MDMA, GHB, etc.).

 

Tout le monde connaît plus ou moins la définition de poison et de médicament mais le terme narcotique reste flou ou mal compris pour beaucoup. L'étymologie est vraiment très passionnante et nous apprend beaucoup de choses. Narcotique vient du grec νάρκη (Narkè) signifiant "engourdissement", qui qualifie toutes les substances travaillant dans le système nerveux central amenant à un état dépressif telles que l'alcool.

 

Si le terme "toxique" est clair pour vous, alors vous comprendrez aisément que les hallucinogènes sont à classer dans les substances dites toxiques.

 

Malheureusement, en français, nous n'avons pas de mot pour définir en général l'ensemble de ces substances, car on a tendance à classer les hallucinogènes comme narcotiques alors qu'on n'en connaît aucun provocant d'accoutumence.

 

L'usage de plantes a toujours été, on recense les premières utilisations à la préhistoire, au fil des siècles, elles sont devenues interdites et même taboues alors qu'elles furent et sont utilisées à des fins thérapeutiques, médicinales.

 

D'ailleurs, parler d'hallucinations pour désigner les effets psychoactifs est une erreur !! Le terme "hallucination" signifie "vision", dans le cas des substances enthéogènes on parle de "pseudo-hallucination". En effet, les visions sont associées à des troubles psychologiques sans source apparente tandis que les pseudo-hallucinations sont directement liées à l'absorption de substances psychoactives (végétale, animale, chimique). Sous hallucinogènes, l'individu se crée un monde à part où l'espace et le temps lui sont propres, où chaque objet prend une autre signification, on remarque aussi une dépersonnalisation. Il est difficile de décrire précisement les mondes visités, de leur donner un sens.

 

 

 

 

Tableau des différents psychotropes

 

Catégories Exemples
Analgésique, euphorisant Opium, cocaïne, morphine
Sédatif, tranquillisant Réserpine, mandragore, éthanol
Hypnotique Kawa-kawa, valium, GHB, gui
Hallucinogène Peyotl, jusquiame blanche, champignon, yage

Commenter cet article